Accueil Sports Basket Euromillions League

Sébastien Bellin, le manager du Spirou: «Nos recrues avaient toutes des propositions supérieures ailleurs»

Le Spirou a changé son approche de recrutement cet été. Avec sept nouveaux joueurs à sa disposition, Brian Lynch n’aura pas le droit à l’erreur et doit, comme stipulé dans son contrat, mener Charleroi vers un titre cette saison.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Après deux saisons consécutives sans atteindre aucun de ses objectifs, le Spirou Charleroi a décidé de changer son fusil d’épaule lors de ce recrutement. Avec Sébastien Bellin à la baguette, hors de question de rééditer les erreurs du passé. Par rapport au précédent exercice, seuls Libert, Marnegrave, Marchant et Katic porteront encore la vareuse du Spirou, ce qui n’était pas une volonté en soi.

«  Quand certains anciens joueurs finissent la saison sans titre et disent qu’ils doivent réfléchir après une proposition de contrat avec hausse salariale de 30 à 40 %, c’est qu’ils n’ont pas l’envie de s’insérer dans le projet du club  », tranche Bellin.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euromillions League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs