Accueil Monde Asie-Pacifique

La fronde des machos dans les transports publics nippons

Des ligues de mâles énervés militent contre les rames de train et de métro réservées aux femmes. Les pires moyens leur semblent bons pour dénoncer cette « discrimination sexiste indigne » infligée aux hommes. Aux heures de pointe, la peur d’accusations indues d’attouchements sexuels grandit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Depuis Tokyo

La plupart sont âgés d’une cinquantaine d’années ou au-delà, mais, dans leurs rangs, figurent aussi quelques jeunes. Ils se rencontrent dans des forums de discussion sur internet ou les messageries gratuites instantanées, puis, sous pseudonyme, y échangent avec véhémence, dans une tonalité machiste assumée. C’est là que ces « militants des droits de l’homme » autoproclamés fomentent leurs coups d’éclat. L’expression « droits de l’homme » étant ici à prendre au sens littéral. Non les droits humains, mais ceux des mâles. Des mâles japonais, qui, à leurs yeux, sont victimes d’une « discrimination sexiste indigne ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Tanghe Michel, mercredi 15 août 2018, 10:33

    Peut-être serons nous un jour à la hauteur de nos mères, sœurs ou épouses, mais cela n'en prend pas le chemin !...

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs