Accueil Société Régions Liège

Le fort de Huy aménagé pour les chauves-souris en voie d’extinction

Une zone de quiétude pour les maternités de ces espèces menacées a été conçue. Les fenêtres ont été occultées et des nichoirs installés. Les différents aménagements ont coûté environ 400 euros.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Ville de Huy a décidé de participer activement à la sauvegarde de certaines chauves-souris en voie de disparition en favorisant leur installation au sein du fort hutois. Pour ce faire, les autorités communales ont récemment signé une convention avec Natagora, une association spécialisée dans la protection de la nature. Une collaboration d’une durée de dix ans, renouvelable par décennie, qui a permis à Natagora d’effectuer librement des travaux d’aménagement dans le fort de Huy jugés utiles pour atteindre les objectifs visés. Un travail qui s’est d’ailleurs réalisé sous l’impulsion de « Life Pays Mosan », un projet porté par l’association de protection de la nature et soutenu par l’Union européenne, dont l’ambition est de soutenir plusieurs espèces de chauves-souris en danger d’extinction en Belgique en leur aménageant 25 espaces dans un périmètre défini (la province de Liège et le nord de la province du Luxembourg).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs