Accueil Monde Asie-Pacifique

La «pire tueuse en série d’Australie», Kathleen Folbigg, pourrait finalement être innocentée

Un nouveau rapport vient contredire l’issue de son procès, où la femme avait été condamnée à 40 ans de prison pour avoir tué ses quatre enfants.

Temps de lecture: 1 min

Il y a 15 ans, l’Australienne Kathleen Folbigg a été reconnue coupable du meurtre de ses quatre bébés en l’espace de dix ans. Après un long procès de sept semaines, la femme avait été condamnée à 40 ans de prison pour avoir étouffé ses enfants entre 1989 et 1999.

Son procès pourrait cependant aujourd’hui être rouvert car, comme le soulèvent les avocats de Kathleen Folbigg, aucune preuve médico-légale permet de conclure que les enfants ont été assassinés : un nouveau rapport montre au contraire qu’ils sont tous morts de cause naturelle avant d’avoir atteint leurs deux ans. La femme, « la plus détestée d’Australie », a toujours clamé son innocence.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une