Accueil Monde Europe

Le travailliste britannique Jeremy Corbyn à nouveau taxé d’antisémitisme

Le « Daily Mail » a ressorti une photo de 2014 montrant Jeremy Corbyn à Tunis. Devant le mémorial aux auteurs de l’attentat anti-israélien des JO de Munich comme affirmé ? Ou pour rendre hommage, juste à côté, aux victimes du raid israélien contre le siège de l’OLP, comme le dit le leader travailliste ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Londres

La photo montre Jeremy Corbyn déposant une gerbe devant le mémorial dédié aux auteurs de l’attentat qui a coûté la vie à onze athlètes israéliens en septembre 1972 au cours des Jeux olympiques de Munich. Le cliché a été pris à Tunis en 2014, soit un an avant que le député d’Islington devienne le chef du parti travailliste.

Le quotidien conservateur Daily Mail a exhumé les photos en vue de relancer la vive controverse sur l’antisémitisme supposé prévalant dans les rangs du Labour depuis l’élection du porte-parole de la gauche radicale à la tête du principal parti d’opposition. Confronté aux révélations du Daily Mail, Jeremy Corbyn a précisé qu’invité à une conférence de soutien aux Palestiniens, il était allé rendre hommage aux victimes du raid israélien de 1985 contre le siège de l’Organisation de libération de la Palestine, à côté du mémorial.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Lucas Danièle, mercredi 15 août 2018, 20:41

    Marc Roche est tout-à-fait dans le vrai dans son estimation de Jeremy Corbyn. J.C. lui-même est loin 'être raciste. Comme lui, je suis d'avis que c'est l'Etat d'Israël qui est raciste (ce que démontre la politique de Nethanyahu, complètement et sans ambages raciste, d'apartheid.). Regardez la façon dont l'Etat se comporte envers Gaza et comparez le sort des Gazaouis à ceux des juifs relégués dans les camps de concentration. Si il y a une diffèrence, elle est tellement mince qu'elle en est transparente! Cela dit, je ne suis pas persuadée que l'attitude du leader du parti travailliste ne pourvoie pas une excuse idéale pour certains membres du parti de se débarrasser de leur masque d'antisémitisme et de montrer leur véritable visage au grand jour, tout en se plaçant apparemment derrière les déclarations de leur leader. Mais portez-vous quelques années en arrière: Le leader du parti travailliste était Ed. Milliband, fils d'un juif réfugié en Belgique au moment des poursuites antisémites en Allemegne. Il avait épousé une congénère et tous deux avaient trouvé refuge en Angleterre où sont nés leurs deux fils, David et Ed. La famille a toujours été marquée à gauche, intellectuels qui recevaient chez eux les plus insignes représentants de la gauche européenne. David Milliband était le Ministre des affaires Etrangères du Gouvernement Blair. Pour cette raison, et parce qu'il était associé, dans l'esprit des gens de gauche, à la politique de Tony Blair, les travaillistes de gauche ont rejeté David Milliband au moment du remplacement à la tête du Parti et ont préféré Ed qui,lui, nétait pas entaché de cette tare. On ne peut donc pas dire que le PARTI travailliste soit antisémite! Ce qui est apparent, c'est que Jeremy Corbyn est incompétent à gérer son parti. Si ses sentiments sont clairs et irréprochables, son abileté à gérer son parti et, ce qui est pire, à diriger quoi que ce soit, encore moins un pays, fait peur à ceux qui souhaiteraient un gouvernement travailliste sérieux pour remplacer la piètre excuse de gouvernement du parti Conservateur dirigé par Theresa May associé à de tristes clowns comme Boris Johnson ou Michael Gove ou encore les sinistres et épouvantables Jacob Rees Mogg ou John Redwood.

  • Posté par delpierre bernard, mercredi 15 août 2018, 17:32

    Ce personnage à évidemment le droit de critiquer la politique israélienne sans pour autant être taxé d'antisémitisme, cette assertion étant trop facile et donc ridicule. Ensuite, il faudrait peut-être aussi que les responsables arabes palestiniens ou autres cessent de dire qu'ils veulent une solution équitable pour les palestiniens tout en prônant à terme la disparition d'Israël ; ce double langage est tout aussi ridicule et scandaleux que les attaques ad hominem contre Corbyn.

  • Posté par Denis Jean-pierre , mercredi 15 août 2018, 18:17

    Ce "personnage"? tout est presque dit. Pour ce qui est de la position officielle des Palestiniens, ils reconnaissent Israël depuis longtemps (1993) mais la propagande israélienne est très efficace! Par contre la colonisation, les expulsions, les transferts de populations (Bédouins compris), les brimades et humiliations, l'apartheid-ségrégationniste rampant (mais qui devient officiel), les "perquisitions" nocturnes, les arrestations administratives etc etc persistent et narguent le droit international, les droits de l'homme etc etc . "Grâce" aux coupures d'électricité et d'eau, aux check-points, aux bombardements aveugles le taux de mortalité directe et par la bande augmente et on assiste à une "dépopulation" importante...Punitions collectives meurtrières voulues. Sans parler des robocops qui tirent sur tout ce qui bouge et ne bouge pas (blessés, handicapés, ambulanciers et journalistes compris). En échange les Palestiniens se doivent de dire merci poliment! Il est temps de ne plus se tromper de cible!

  • Posté par Denis Jean-pierre , mercredi 15 août 2018, 17:32

    Et pendant qu'on y est il serait intéressant de parler du terrorisme d'Etat. Quand je vois les tireurs d'élite israéliens tirer sur des cibles pratiquement immobiles, je pense aux baraques foraines où l'on tire sur des pipes. Et quand on analyse la phrase de Macron prononcée le 16 juillet 2017 "Nous ne céderons rien à l'antisionisme car il est une forme réinventée de l'antisémitisme", je me dis que le droit, l'intelligence, l'Histoire et les nuances de la langue française en prennent un fameux coup! Le droit: présomption d'innocence; l'intelligence: raccourci simpliste et rapide; l'Histoire: méconnaissance totale qui pourrait redonner vie à une nouvelle forme de maccarthysme, de chasse aux sorcières; et la langue française malmenée qui vient de se créer un synonyme contre son gré, par la force d'une autorité morale irréfléchie (euphémisme). Dominique Vidal, un des seuls à avoir osé faire un travail critique de cette citation digne du bac! Que pense Brigitte de cette affirmation plus que simpliste? Et petite remarque: avec la duplicité de la plupart des gouvernements qui ne font que s'indigner par un silence assourdissant ou par un langage diplomatique d'"aplaventristes".

  • Posté par Werpin Jean Luc, mercredi 15 août 2018, 13:03

    L’antisémitisme est un racisme et je désapprouve tous les racismes. Je suis convaincu que Monsieur Corbyn partage cet avis

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs