Accueil Belgique Politique

Déclaration de mandats: 145 négligents, dont Pascale Peraita

Le Moniteur belge publie ce mardi la liste des déclarations de mandats et patrimoine que chaque mandataire doit remplir annuellement.

Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 1 min

Le couperet tombe traditionnellement à la mi-août : le Moniteur publie la liste des déclarations de mandats et de patrimoine que les mandataires belges sont obligés de remplir annuellement. En 2018, il apparaît que 145 mandataires (sur des milliers) ont omis de rentrer cette liste de mandats et 72 n’ont pas fourni l’inventaire de leur patrimoine. Parmi eux, Pascale Peraita, ex-présidente du CPAS de Bruxelles emportée par le scandale du Samusocial, qui avait pourtant rempli son devoir jusque l’an dernier.

La majorité des oublis est le fait de mandataires flamands, puisqu’une quarantaine de Wallons et Bruxellois n’ont pas rempli leur devoir en 2018 sur 145 négligents. Ils sont échevins, conseillers communaux ou provinciaux, membres de cabinet,... pas politiques de tout premier plan.

Le nombre de négligents est en hausse par rapport à l’an dernier, puisque, chiffre Cumuleo, 124 mandataires avaient alors oublié de rentrer leur liste de mandats et 48 leur déclaration de patrimoine. Mais c’est bien moins que les années antérieures ou l’on frôlait ou dépassait largement les 200 manquements, avec un pic à 645 pour les déclarations de mandats 2007. La pression populaire pour une meilleure gouvernance et transparence porte ses fruits...

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Serge Lambotte, mardi 14 août 2018, 20:46

    Peraita, avec ce qu'elle a volé se fout absolument de sa déclaration de mandats.

  • Posté par Sauvenière-ermel Jacqueline, mardi 14 août 2018, 16:49

    Ceux qui ont des pertes de mémoire et qui oublient de déclarer devraient être non-éligiques pour le mandat suivants !

  • Posté par Van Steen Willy, mardi 14 août 2018, 15:13

    Que le fisc fasse son travail en toute indépendance!

  • Posté par delpierre bernard, mardi 14 août 2018, 13:47

    Et probablement qu'en cas d'oubli !!!, il n'y a pas de sanction autre que l'indication du nom des intéressés..donc encore un coup d'épée dans l'eau dans la lutte contre les cumulards.

  • Posté par delpierre bernard, mardi 14 août 2018, 13:47

    Et probablement qu'en cas d'oubli !!!, il n'y a pas de sanction autre que l'indication du nom des intéressés..donc encore un coup d'épée dans l'eau dans la lutte contre les cumulards.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une