Accueil Société

Quinze interpellations lors de la première action renforcée contre les migrants en transit

L’une des personnes interpellées était un criminel recherché.

Temps de lecture: 1 min

Quinze personnes ont été interpellées lundi soir lors de la première action spéciale de police contre les migrants en transit, annonce mardi le ministre de l’Intérieur Jan Jambon. L’une d’elles était un criminel recherché. «Pour ce qui est des 14 autres, nous saurons plus tard si elles seront transférées vers un centre fermé», précise le ministre sur Twitter.

Jan Jambon a pris lundi de nouvelles mesures pour combattre le phénomène des migrants en transit, dont des contrôles policiers supplémentaires dans les trains desservant Bruxelles. Les contrôles seront aussi renforcés sur les autres liaisons potentiellement utilisées par les passeurs pour transporter illégalement des migrants, comme les lignes entre la France et la Flandre occidentale.

L’Office des Etrangers prévoira également une capacité prioritaire d’accueil en centres fermés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Monsieur Alain, mercredi 15 août 2018, 8:55

    On peut se demander pourquoi "on" ne le faisait pas "depuis déjà" ? Ou alors ... ça se faisait bien sûr depuis longtemps, simplement on réactualise l'info pour les média. Dans une actualité politique creuse c'est toujours bon de se re-re-re-profiler.

  • Posté par Lilien Raymond, mardi 14 août 2018, 12:40

    Et comme d'habitude, on va gentiment les relâcher dans la nature avec un "ordre de quitter le territoire" ... est-ce une solution ?

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, mardi 14 août 2018, 18:59

    Et, si on les enferme, d'autres iront manifester.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko