Accueil Monde Amériques

Brésil: Assassinat d’un chef indigène en Amazonie

Temps de lecture: 1 min

Des organisations de défense des droits de l’Homme ont dénoncé mercredi l’assassinat d’un chef indigène en Amazonie au cœur d’un conflit sur la déforestation dans cette immense région du Brésil.

«  Le chef (de la tribu) Guajajara, Jorginho, de la terre indigène Araribóia, en Amazonie, a été assassiné à la fin de la semaine dernière », a affirmé l’Instituto Sociambiental, une ONG brésilienne qui intervient dans les domaines social et environnemental.

Le corps du chef Guajajara a été trouvé dimanche dernier dans une localité de l’Etat de Maranhão, dans le nord-est du Brésil.

Le Brésil a détenu en 2017 le triste record des assassinats de défenseurs de l’environnement dans le monde, avec 57 homicides, selon l’organisation Global Witness, soit plus d’un quart des 207 assassinats enregistrés dans le monde.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une