Accueil Monde

Les Occidentaux embarrassés par les bavures saoudiennes au Yémen

Plus de quarante enfants tués le 9 août dans le nord du Yémen par une frappe de la coalition saoudienne : Washington et Londres détournent le regard face à une situation gênante.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

C ette guerre a été et reste une sale guerre. » Ce jugement vague sinon même évasif lâché du bout des lèvres le 13 août par le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères Anwar Gargash est, jusqu’ici, ce qui se rapproche le plus d’un aveu à propos d’un fait de guerre désastreux qui avait eu lieu quatre jours plus tôt dans le petit village de Dahyan, dans le nord du Yémen. Selon un dernier bilan, le bombardement d’un bus scolaire par la coalition menée par l’Arabie saoudite a fait 56 tués dont 44 enfants, et des dizaines de blessés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs