Accueil Société Régions Hainaut

Magnette, cible du PTB à Charleroi

Le parti attaque « la politique de centre-droit » du collège communal emmené par Paul Magnette.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

C’est peu de dire que le PTB carolo ne ménage pas la majorité tripartite sortante, et en particulier son « hyper-bourgmestre » PS. Lors de la présentation du projet électoral à la presse, les têtes de listes pour les communales ont sévèrement brocardé les choix politiques du gouvernement Magnette à Charleroi, où la conseillère Sofie Merckx et le porte-parole du parti Germain Mugemangango opposent surtout leurs vues au programme du PS. « Un projet où le bling-bling se substitue aux grandes attentes du citoyen », observent-ils en se basant sur les résultats d’une enquête du PTB auprès des carolos. Une rupture difficilement conciliable avec une participation au pouvoir, quoiqu’en disent les candidats. « Nous voulons une véritable révolution urbaine ! », clament-ils.« Pas question de mener campagne autour de petites protestations électorales. » Le ton est donné : ce sera une campagne de combat avec l’emploi en fer de lance.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs