Accueil Société

531 sanctions disciplinaires infligées aux policiers en 2017

C’est moins qu’en 2016.

Temps de lecture: 1 min

Quelque 531 sanctions disciplinaires ont été infligées aux policiers en 2017, ressort-il du rapport annuel du conseil de discipline de la police intégrée dont fait écho la Dernière Heure, vendredi. Parmi celles-ci, 179 sanctions lourdes et 352 dites légères.

La transgression la plus fréquente en 2017 est celle de l’usage irrégulier des banques de données, et ce tant du côté francophone que du côté néerlandophone, relève la DH. Viennent ensuite, côté francophone, le retard dans le traitement des dossiers judiciaires; l’abus d’alcool avant la prise de service; le refus ou l’abstention d’établir des rapports administratifs prévus et les faux et usage de faux.

Accueil inadéquat

Au nord du pays, les policiers ont surtout été sanctionnés pour l’accueil inadéquat des plaignants/victimes au bureau; les manquements à l’obligation de prester; le renvoi des plaignants venus à l’accueil sans acter leur plainte; et le manque de réserve qui leur est imposé, notamment sur les réseaux sociaux.

En 2016, 578 agents de police avaient été sanctionnés.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Société

Enquête Info «Le Soir»: le Qatar soupçonné de corruption en plein cœur de l’Europe

Quatre interpellations et 16 perquisitions ont été réalisées ce vendredi à Bruxelles dans le cadre d’une vaste enquête anticorruption menée par le parquet fédéral. Un ancien eurodéputé et le patron de la Confédération internationale des syndicats ont été privés de liberté, soupçonnés d’avoir reçu les faveurs du Qatar. Révélations du « Soir » et de « Knack ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko