Accueil Société

Theo Francken aux patrons: «Donnez une chance aux réfugiés»

Le secrétaire d’Etat a tenu un discours étonnant, vendredi, devant des chefs d’entreprise et d’autres acteurs économiques

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Lorsque Theo Francken monte, ce vendredi midi, sur l’estrade du Cercle de Lorraine, un club d’affaires belge basé à Bruxelles, la salle applaudit très chaleureusement.

Pour au moins une raison : le gratin économique présent veut soutenir le secrétaire d’Etat N-VA, après une introduction musclée de Manuel Abramowicz. Le rédacteur en chef de RésistanceS (le journal de l’Observatoire belge de l’extrême droite) a, une minute plus tôt, critiqué la politique de Theo Francken, en disant qu’il « préfère l’expulsion à l’intégration systématique » et cherche à « satisfaire l’électorat xénophobe du Vlaams Belang ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs