Accueil Société Régions Hainaut

Le mouvement citoyen C+ «en ordre de route» à Charleroi

La politique en mode « antiparticratique ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

E n marche » aurait dit Emmanuel Macron. Echevin sortant des Travaux et de la Voirie à Charleroi, Eric Goffart s’en tient à une logique « en route », une matière qu’il connaît bien pour en avoir rénové des dizaines de kilomètres sous cette mandature communale : ainsi marque-t-il l’entrée officielle en campagne du mouvement C+ qu’il a mis sur les rails. Lors de sa création en février, il paraphrasait Kennedy pour appeler les citoyens non pas à attendre quelque chose de leur ville, mais à se demander ce qu’ils pouvaient lui apporter. L’embryon a grandi et vient de déboucher sur la constitution d’une liste complète de rassemblement au centre, qu’ont rejointe d’anciens militants de Défi (FDF) et d’Ecolo notamment, mais aussi pour la grande majorité, des candidats qui n’avaient aucune expérience politique, voire un « dégoût de la particratie » pour reprendre les termes de la basketteuse Krystel Ballau qui occupera la deuxième place.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs