Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: Donald Trump renonce, contraint et forcé, à «son» défilé militaire

Catastrophe pour le président, qui tenait forcément à « son » défilé militaire. On ne casse pas le joujou de Donald Trump impunément.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Depuis New York,

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, aime ce qui est clinquant, ce qui brille et ce qui marche au pas, au propre comme au figuré. Inutile de chercher plus loin le motif de la très grosse colère qui l’a pris jeudi : le Pentagone venait d’annoncer que le défilé militaire annoncé pour le 10 novembre prochain dans la capitale, Washington, pour le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, était repoussé à 2019.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Poels Jean-pierre, dimanche 19 août 2018, 14:10

    Relater les faits d'actualité et les analyser, s'il y a lieu, est le Core Business du Soir! Même si je ne suis pas un adepte de la politique de Trump, je n'apprécie guère le ton moqueur de ce billet de Maurin Picard! Mais ce n'est là que mon avis!

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs