Accueil Opinions Éditos

Bpost: et si les marchés étaient trop impatients?

L’entreprise bpost n’en mène pas large depuis des mois. Le déclin du courrier s’accélère et les relais de croisasnce sont insuffisants pour compenser cette chute.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Si l’on devait juger de la santé d’une entreprise à l’aune de son seul cours de Bourse, on ne miserait pas un kopeck sur bpost : matraqué par les marchés, le titre n’en mène pas large depuis plusieurs mois. Les raisons de douter de l’avenir du géant, qui emploie tout de même encore 30.000 personnes, ne manquent effectivement pas.

Résumons le propos : le déclin du courrier s’accélère – depuis combien de temps n’avez-vous plus glissé un pli dans une boîte rouge ? Et les relais de croissance sont insuffisants, en l’état, pour compenser cette chute. La distribution de colis, pour laquelle bpost a lourdement investi l’an dernier dans un centre de tri dernier-cri, est certes en forte hausse, mais l’envolée du chiffre d’affaires (+ 81 % en cinq ans, tout de même) demeure trop faible eu égard à l’inéluctable érosion du « core-business » de l’entreprise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Baut Jean, samedi 18 août 2018, 18:55

    L’acquisition ratée du concurrent PostNL, au printemps 2016, c'est le résultat d'une forfaiture du sieur Labille , qui, son statut d'administrateur de La Poste belge lui ayant donné accès à l'information, s'en est allé à toute vitesse prévenir ses camrades de la FGTB qui ont fit capoter le projet. Dans tous les pays du monde, on appelle ça un délit d'initié et c'est puni par le tribunal. En Belgique, et surtout à Liège en Wallonie, c'est considéré comme un acte héroique.

  • Posté par Maison Médicale , samedi 18 août 2018, 18:21

    La poste, comme l'enseignement, les transports en commun, la santé, est un service public et ne doit pas être rentable. Quant à moi, je glisse encore toutes les semaines des lettres et des colis dans la boîte rouge. Merci aux facteurs...

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs