Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Adrien Trebel, l’empereur du milieu à Anderlecht

Auteur d’une prestation quatre étoiles dans l’entrejeu face à Mouscron (2-0), Adrien Trebel a lancé les siens vers la victoire d’un coup-franc hors de portée d’Olivier Werner, avant d’être à la base du 2-0. Il a encore montré qu’un départ serait une catastrophe pour les Bruxellois.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il aura fallu attendre 308 minutes et une décision du VAR pour voir un autre Anderlechtois que Landry Dimata ou Ivan Santini inscrire un but pour les Bruxellois cette saison. Sans l’intervention de l’arbitrage vidéo, Adrien Trebel n’aurait pourtant pas reçu la chance de tromper Olivier Werner sur coup franc puisque Nicolas Laforge avait d’abord indiqué le point de penalty suite à une faute sur Dimata, parfaitement servi par Yevhenii Makarenko, afin de se raviser, oreillette à l’appui.

Et un penalty aurait signifié une nouvelle occasion pour un membre du duo infernal d’affoler les compteurs. Il n’en fut donc finalement rien et le médian français pouvait lancer les siens vers un succès qui ne faisait déjà plus l’ombre d’un doute tant les offensives anderlechtoises rendaient folle l’arrière-garde mouscronnoise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs