Accueil Belgique Politique

Charles Michel sur l'alerte 4: «Ce fut la décision la plus difficile de ma vie d’homme»

Un mois après les attentats de Paris, le Premier ministre nous explique comment il a vécu ces semaines intenses et délicates. D’autant que c’est sur ses épaules que repose la responsabilité ultime, en cas d’attaque terroriste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 10 min

Le sentiment du devoir accompli ; la volonté de faire savoir qu’il ne jugeait pas, lui, nécessaire de fermer les magasins ou les piscines durant le niveau 4 de menace à Bruxelles ; le besoin d’expliquer sa politique et sa recherche d’équilibre entre sécurité et libertés : un mois après les attentats de Paris, le Premier ministre Charles Michel s’explique sur ces semaines inédites et leurs conséquences.

Comment avez-vous vécu ce mois depuis les attentats ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs