Des centaines de personnes se réunissent à Gênes pour les funérailles d’Etat (photos)

©Reuters
©Reuters

Gênes et l’Italie disent adieu samedi aux victimes de l’effondrement d’un pont autoroutier lors de funérailles nationales boycottées par la moitié des familles de 38 victimes confirmées, tandis que les secouristes ont encore retrouvé des corps dans les décombres.

Des centaines de secouristes engagés sur le site ont retrouvé tôt samedi matin des restes humains dans une voiture écrasée sous un bloc de béton, a annoncé la protection civile. Selon les médias italiens, il s’agit d’une famille, un couple et leur fillette de neuf ans. Au total, cinq personnes étaient encore portées disparues.

Dans l’immense pavillon Jean Nouvel du parc des expositions, où la cérémonie doit débuter à 11h30, 18 cercueils sont alignés sous d’énormes gerbes de fleurs, dont le petit tout blanc de Samuele, 8 ans, fauché avec ses parents alors que la famille partait prendre un ferry pour des vacances en Sardaigne.

Les images des funérailles d’Etat à Gênes

Le président italien Sergio Mattarella, les présidents des deux chambres du Parlement, la plupart des ministres ainsi que des représentants de gouvernements étrangers seront présents, mais aussi, selon les médias, les principaux dirigeants d’Autostrade per l’Italia, la société gestionnaire de l’autoroute.

Les familles d’une partie des victimes ont cependant choisi de ne pas participer à la cérémonie, certains préférant des funérailles plus intimes et dans leur ville, d’autres annonçant clairement un boycott. «Mon fils a été assassiné», a répété vendredi sur toutes les ondes le père de l’un des quatre jeunes de Torre del Greco, près de Naples, morts sur la route de leurs vacances, en pointant la responsabilité de l’Etat.

Deuil national

Un deuil national a été décrété toute la journée en Italie: les drapeaux sont en berne et l’éclairage de nombreux monuments, dont le Colisée à Rome, s’éteindra dans la soirée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous