Accueil Belgique Politique

Contre le populisme: «Ne pas accepter de tabou»

Pour le Premier ministre, il n’y a qu’une seule parade : « agir, apporter des solutions, expliquer les choses, sans surenchère verbale »

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le surlendemain des attentats de Paris, Charles Michel, dans son discours à l’occasion de la Fête du Roi, évoquait déjà «un nouveau chapitre dans l’histoire de l’Europe».

Ce jeudi, il développe. «Il y a une nouvelle forme de menace sur l’Europe et les valeurs qu’elle incarne. C’est une menace plus anonyme, qui a une autre relation à la vie: des personnes mettent une ceinture explosive et pensent qu’ils vont au paradis quand ils se sont fait exploser. On doit donc adapter notre réaction sécuritaire à cette situation.»

Mais l’Europe n’a jamais été en aussi mauvaise posture… Est-elle dès lors capable de résister à cela ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs