Flandre: la police de Kruibeke n’arrêtera plus les migrants en transit

Flandre: la police de Kruibeke n’arrêtera plus les migrants en transit

Le chef de la police de Kruibeke, en accord avec le bourgmestre de la ville, a déclaré mettre fin à la recherche proactive de migrants en transit.

« Ce n’est plus possible parce que nos services de police de base ont été compromis, et nous n’avons pas toujours été en mesure de répondre rapidement aux appels d’urgence des citoyens » a déclaré Wim Pieteraerens, le chef de la police à la VRT.

Il estime que Kruibeke est une « plaque tournante » de la migration depuis un an et demi. Selon lui, les migrants arrivent du parc Maximilien en passant par Anvers, et tentent de monter dans les camions stationnés sur un parking le long de la E17 pour rejoindre le Royaume-Uni.

Par ailleurs, il estime que ses efforts ne servent à rien, puisque « 95 à 99 % des personnes arrêtées ont été libérées par l’Office de l’immigration avec l’ordre de quitter le territoire. Et presque tous les jours nous avons été confrontées aux mêmes personnes. Nous ne pouvons pas résoudre ce problème au niveau local », explique-t-il à la VRT.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous