Accueil Monde Europe

La Grèce n’est plus sous assistance, mais elle n’est pas tirée d’affaire

Après trois « plans d’aide » et huit ans de sacrifices, la Grèce, nous dit-on, sort enfin du purgatoire. Mais son économie, détruite par huit ans d’austérité, reste à reconstruire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

À partir de ce lundi, la Grèce n’est officiellement plus sous programme d’assistance européen et elle pourra à nouveau se financer sur les marchés. L’opération de sauvetage serait donc une réussite ? Nous vous proposons de relire notre analyse publiée à la fin du mois de juin, lors de l’annonce de la fin du programme d’assistance.

La Grèce, nous dit-on, a renoué avec la croissance. En 2017, le PIB a progressé de 1,4 % en volume ; et la croissance devrait s’accélérer cette année (1,9 %) et la suivante (2,3 %), selon les dernières prévisions de la Commission européenne. Une hirondelle, cependant, ne fait pas le printemps.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs