Les musulmans du monde entier célèbrent la Fête du Sacrifice ce mardi

©Belga
©Belga

Les musulmans du monde entier célèbrent ce mardi - traditionnellement le troisième jour du pèlerinage annuel à la Mecque - la Fête du Sacrifice. Aucun abattoir temporaire ne sera installé sur l’ensemble du territoire de la région bruxelloise à cette occasion. En Flandre, ils seront au nombre de trois.

Cette fête traditionnelle, appelée Aïd al-Adha, est l’une des plus importantes célébrations islamiques et prévoit le sacrifice d’un animal. En Belgique, il s’agit le plus souvent d’un mouton, d’un agneau ou d’une chèvre. S’en suit un repas en famille, entre voisins ou proches. Elle est célébrée dès le 21 août et dure trois jours.

L’abattage sans étourdissement interdit en Flandre et en Wallonie

L’interdiction absolue de l’abattage sans étourdissement a été adoptée l’an dernier en Flandre et en Wallonie. Actuellement, en Wallonie, l’abattage rituel sans étourdissement peut être effectué uniquement dans des abattoirs agréés. Les personnes qui souhaitent le faire à domicile doivent obligatoirement effectuer un étourdissement au préalable. Dès le 1er septembre 2019, l’abattage avec étourdissement sera obligatoire dans tous les cas. Quant aux abattoirs temporaires, les demandes en Région wallonne doivent être adressées à l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) et sont acceptées selon des conditions strictes, précise la porte-parole du ministre wallon du Bien-être animal, Marie Minet.

En Flandre, trois abattoirs temporaires seront établis. Seuls les animaux ayant été étourdis au préalable pourront y être mis à mort. Ces structures seront installées à Genk, Werchter et Wolvertem.

Le nombre de sacrifice en baisse chaque année

La Région bruxelloise n’installera pas d’abattoir temporaire mais les communes peuvent toujours prendre une telle initiative. Une telle démarche nécessite par ailleurs une autorisation. Aucune demande d’autorisation dans ce sens n’a toutefois été reçue par la secrétaire d’Etat en charge du Bien-Etre animal, Bianca Debaets, et le délai pour les déposer est dépassé.

Le nombre d’animaux sacrifiés lors de cette célébration religieuse est en baisse chaque année et cette année la tendance devrait se poursuivre. La fête tombe en effet durant les congés estivaux et de nombreuses personnes de confession musulmane la célèbrent en famille à l’étranger.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10839195-004

    Soudain, la fin du monde à Venise

  2. Image=d-20191023-3WUWKM_high

    Comment Nethys est devenue l’EuroMillions pour ses top managers

  3. Image=d-20170615-3F9AGQ_high

    Bruxelles: la Cour des comptes évalue le déficit à 541 millions pour 2020

La chronique
  • Etats-Unis: quand le dissident torpille le président…

    Qui affrontera Donald Trump lors de l’élection présidentielle américaine de novembre 2020 ? Joe Biden et Elizabeth Warren se tirent la bourre depuis des mois. À moins que Michael Bloomberg ne vienne rebattre les cartes ?… Réponse le 16 juillet prochain, au terme de la convention démocrate de Milwaukee.

    Répéter cette question à l’envi laisse à penser que Donald Trump, en primus inter pares, sera d’office le candidat du Parti républicain… Si telle est l’hypothèse la plus plausible, gardons tout de même à l’esprit que ce n’est pas la seule.

    Ainsi, dimanche dernier, sur CNN, le sénateur sortant de l’Arizona, Jeff Flake, un des principaux détracteurs de l’actuel président au sein du Parti républicain, a lancé un appel pour que quelqu’un se présente, en interne, contre Trump. Ceci afin de « rappeler aux républicains ce que cela signifie vraiment d’être conservateur, et aussi d’être correct ».

    Flake pourrait-il être celui-là ? « Je ne pense pas, il y a de meilleurs candidats...

    Lire la suite

  • Le pactole des dirigeants de Nethys: dis, c’est comment 18,6 millions?

    Depuis la révélation des montants touchés par les dirigeants de Nethys, beaucoup ont tenté de se figurer ce que représentait ce chiffre stratosphérique. Deux millions, cinq millions on voyait encore à peu près, mais 11,6 millions pour un seul homme et 18,6 pour quatre, pour le coup on avait du mal.

    Sur les réseaux sociaux, chacun y est allé de son essai de mise en perspective. Pour Cédric Halin, le bourgmestre d’Olne...

    Lire la suite