Judo: Toma Nikiforov forfait pour les Mondiaux

© Photonews
© Photonews

C’est une énorme tuile qui vient de tomber sur la tête de Toma Nikiforov. Le judoka du Crossing Schaerbeek, 25 ans, champion d’Europe en titre des moins de 100 kg, blessé au genou droit depuis plusieurs semaines, souffre d’une rupture totale du ligament croisé antérieur et devra passer sur le billard. Une opération qui l’empêchera de prendre part, du 20 au 26 septembre, aux Mondiaux de Bakou (Azerbaïdjan), pour lesquels il avait de grosses ambitions après sa médaille d’or européenne conquise en avril, à Tel-Aviv.

Nikiforov, qui pensait n’avoir qu’une contusion osseuse très douloureuse, a appris la mauvaise nouvelle ce matin en se rendant chez son médecin après avoir subi, la semaine dernière, une échographie et une résonance magnétique.

« Le verdict est sans appel, dit-il. Ce sont mes cuisses de monstre (sic) qui, selon mon médecin, tiennent mon genou en place, mais la blessure est bien là. La douleur que j’ai ressentie au Grand Prix de Budapest il y a dix jours était la dernière alerte. »

Le Bruxellois sera opéré dans « les plus brefs délais » à Anvers par le Dr Declercq avant d’entamer une rééducation estimée à six mois.

Le judoka a déjà été opéré deux fois aux genoux

« On ne va pas jouer, insiste Nikiforov. Je vais prendre mon temps pour revenir parce qu’il y a les Jeux de Tokyo derrière. Manquer les Mondiaux, ce n’est pas amusant, mais comme me l’a dit mon entourage, ce ne sont pas mes derniers. J’étais en bonne forme, j’avais de bonnes sensations et j’étais en confiance depuis mon titre européen, c’est vrai, mais j’espère qu’un autre Belge prendra le relais à Bakou. »

Ce n’est pas la première fois que Toma Nikiforov doit se faire opérer. Il a déjà subi cinq interventions chirurgicales, deux aux genoux, deux aux épaules et une aux avant-bras depuis le début de sa carrière. « On sait que le judo est un sport traumatisant, admet-il. Plus on va loin dans un tournoi, plus les risques de se blesser augmentent… C’est la règle du jeu et il faut l’accepter. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous