Accueil Économie Mobilité

Le Tec Brabant wallon modifie 28 lignes pour mieux s’adapter à la demande dès la rentrée

Ce plan de redéploiement comprend des parcours supplémentaires, des déplacements d’arrêts ou encore des dédoublements de bus.

Temps de lecture: 2 min

Le Tec Brabant wallon a présenté mardi à Wavre les nouveaux horaires et diverses mesures prises pour mieux s’adapter à la demande des clients. Ce « plan de redéploiement » appliqué au 1er septembre comprend des parcours supplémentaires, des déplacements d’arrêt ou encore des dédoublements de bus. Il a été élaboré à l’aide des avis de la clientèle mais aussi des constats de terrain des membres du personnel et des demandes des autorités publiques. Il concerne 28 lignes, et le coût des modifications est estimé à 272.000 euros. La desserte de Louvain-la-Neuve est notamment améliorée.

Le plan de redéploiement prévoit par exemple une nouvelle desserte le soir entre Jodoigne et Louvain-la-Neuve du Rapido Bus 1, pour les étudiants qui ont des horaires tardifs ou veulent profiter des infrastructures sportives de la ville universitaire. Les Rapido Bus 1 (Jodoigne – Louvain-la-Neuve) et 4 (Nivelles – Louvain-la-Neuve) circuleront aussi le samedi. Une pétition avait été lancée en 2017 pour demander ce changement, Louvain-la-Neuve constituant désormais un pôle de loisirs (sport, shopping, cinéma…) important en Brabant wallon. Et le Rapido Bus 3 (Braine-l’Alleud – Louvain-la-Neuve) proposera deux allers-retours directs supplémentaires durant les vacances de Pâques et de Toussaint pour satisfaire les étudiants du supérieur.

Les lignes renforcées

La ligne entre Braine-l’Alleud et Wavre est également renforcée et ses horaires seront adaptés aux heures de cours de l’athénée de Rixensart. Des départs supplémentaires sont aussi créés sur la ligne 366 entre Rixensart et Ixelles, ce qui devrait intéresser les élèves des écoles de La Hulpe et Genval. La ligne 19, entre Nivelles et Ottignies, voit ses horaires adaptés pour mieux correspondre à ceux des trains vers Namur et Bruxelles à la gare d’Ottignies.

Ces adaptations feront l’objet de communications, notamment sur le site www.infotec.be, mais le TEC Brabant wallon n’imprimera plus de fascicules horaires afin de limiter le gaspillage de papier et d’améliorer son empreinte écologique.

Alors que le coût de ces diverses modifications dépasse 270.000 euros et que les subventions reçues par le TEC BW sont en baisse depuis trois ans, les responsables ont l’intention d’embaucher trois chauffeurs supplémentaires.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb