Accueil Monde États-Unis

L’actrice Asia Argento nie toute relation sexuelle avec Jimmy Bennett

Selon le New York Times, l’actrice américaine aurait agressé sexuellement un jeune acteur en 2013.

Temps de lecture: 2 min

L’actrice italienne Asia Argento accusée par le jeune acteur Jimmy Bennett d’agression sexuelle dans un article du New York Times nie «  toute relation sexuelle » avec l’intéressé, dans un communiqué diffusé par les médias et confirmé par son agent à l’AFP.

« Je nie et je rejette le contenu de l’article publié par le New York Times qui circule dans les médias internationaux (…). Je n’ai jamais eu de relation sexuelle avec Bennett », affirme l’actrice de 42 ans dans le communiqué où elle parle de « persécution ».

« Je suis profondément choquée et frappée en lisant des informations absolument fausses », poursuit l’actrice qui précise « ne pas avoir d’autre choix que celui de s’opposer à tous les mensonges et de se protéger de toutes les manières ».

380.000 dollars

Le New York Times a révélé dimanche que l’actrice italienne, l’une des principales accusatrices du producteur déchu Harvey Weinstein, avait versé de l’argent à un homme affirmant qu’elle l’avait agressé sexuellement alors qu’il avait 17 ans.

Un montant de 380.000 dollars a été versé à Jimmy Bennett, un acteur et musicien de rock américain, qui assure que l’actrice l’a agressé sexuellement dans une chambre d’hôtel en Californie en 2013, selon le quotidien new yorkais, qui cite des documents envoyés au journal par une source non identifiée.

L’actrice italienne ne dément pas avoir versé de l’argent à M. Bennett, mais précise l’avoir fait dans le seul but de l’aider économiquement à un moment où il était en difficultés financières.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Pochet Bernard, mardi 21 août 2018, 21:09

    Personne ne va croire ce genre de connerie, elle a payé pour éviter des poursuites de la personne qu'elle a agressé. Pour les mouvements féministes, c'est tout simple, le mâle est toujours coupable et la femme est toujours la victime. Le résultat est que maintenant, son soit-disant combat a perdu tout sa crédibilité, et les victimes seront les femmes et les hommes qui ont étés vraiment agressés.

  • Posté par delpierre bernard, mardi 21 août 2018, 20:16

    Plutôt que de se faire agresser par des hommes, il a eu l'opportunité dont beaucoup auraient souhaité bénéficier et puis , longtemps après, il vient se plaindre ; ne faut-il pas y voir une réplique curieuse pour compenser les attaques du type Weinstein dont beaucoup de femmes ont été victimes afin de minimiser la valeur de leurs déclarations...

  • Posté par Michiels Laurence, mercredi 22 août 2018, 8:42

    Weinstein pourra utiliser les mêmes arguments.

  • Posté par Lange Daniel, mardi 21 août 2018, 17:26

    Cette dame a peut être raison et peut être pas. Elle se trouve dans la situation de nombres de personnes accusées de toutes sortes de sévices sans preuve, sans jugement à travers de simple tweets éléments de délation moderne. En lisant sa défense, je retrouve les mêmes mots que ceux qu'on accuse entre autres par cette même personne. Je ne juge et ne statue sur rien.

  • Posté par Thijs alain, mardi 21 août 2018, 18:05

    Je dois bien avouer que vous n’avez pas tort. Même l'emprisonnement de Tariq Ramadan, qui m’insupporte au plus haut point , n’est pas normal. Il n’a pas été jugé mais il est déjà condamné et passe des mois en prison. Il n’est pas le seul....bref

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une