Accueil Monde Europe

Des manœuvres militaires russes au parfum de guerre froide

La Russie organise une démonstration de force sans précédent depuis près de 40 ans. L’Otan n’est pas en reste.La méfiance réciproque reste intense.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

C’est (bientôt) la rentrée et le retour des grandes manœuvres – militaires. D’abord à l’Est, puis à l’Ouest. Signe que la méfiance réciproque reste intense, malgré la lune de miel entre les présidents Trump et Poutine observée le mois dernier à Helsinki. Du côté de la Russie comme de l’Otan, on annonce les plus importants exercices depuis longtemps. A fond la dissuasion !

« Une envergure sans précédent ». Voilà comment le ministère russe de la Défense qualifie la mobilisation des troupes appelées à participer dès la fin du mois à l’exercice « Vostok 2018 ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Bachelart Bernard, mercredi 22 août 2018, 16:47

    Depuis un siècle, les pays occidentaux ont maintenu au coeur de leur politique étrangère le contrôle de l'Union soviétique, puis de la Russie. Cette orientation les a empêché de réagir à temps à la montée des fascismes puis à la montée de l'islamisme. Ces deux courants mortifères ont bénéficié d'ambitions occidentales visant à les utiliser contre Moscou. En incorporant la Crimée dans la Russie, Moscou a violé le même traité que Washington avait piétiné à plusieurs reprises en organisant des coups d'état en Ukraine, le dernier étant ouvertement soutenu par la secrétaire d'état adjointe, Victoria Nuland, que l'on a filmée encourageant les émeutiers de Maidan, dont des milices nazies formaient le fer de lance. Il faudrait remettre à plat toute notre politique étrangère et ne plus prononcer d'anathèmes à la légère ni se mettre dans le sillage d'une politique hégémoniste américaine. Celle-ci a causé depuis la fin de la guerre des millions de morts dans diverses parties de l'Asie et dans le Sud-Est de l'Europe.

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , mercredi 22 août 2018, 16:07

    Les manœuvres ont un parfum de guerre froide dixit le journaliste de service. En Sibérie, pour les russes (ceci expliquerait la température). Celles de l'Otan, à quelques miles (américains) de la frontière russe, n'ont apparemment guère d'odeur.

  • Posté par Pierre Lison, mercredi 22 août 2018, 14:25

    Des manœuvres russes et OTAN (avec des f-22 Raptor)

  • Posté par Del Ponte Alfredo, mercredi 22 août 2018, 9:06

    Winter is coming...

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs