Accueil

Quid de Vandoorne?

Pour Stoffel Vandoorne, c’est l’expérience de McLaren opposée à la flamboyance d’Ocon et aux soutiens de Norris.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Italien de souche, le manager de Stoffel Vandoorne n’en revient pas ! «  C’est le GP de Belgique, on s’attend à un soutien inconditionnel de tout le pays pour Stoffel et je passe mon temps à devoir démentir les rumeurs les plus folles... », soupire Alessandro Alunni Bravi. «  Or, Stoffel sera bien au départ dimanche. Et les dimanches suivants : il est pilote McLaren !  »

Pour l’heure, ce sont plutôt les Anglais et les Français qui s’activent pour soutenir Lando Norris et Esteban Ocon aux dépens du Roularien. D’ailleurs, il admet quand même que «  rien n’est fait pour 2019, même s’il serait cohérent que Stoffel reste chez McLaren, c’est un enfant de la maison… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs