Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

F1:Un «summer break» bouillonnant

Les changements d’écurie actés par Ricciardo, Sainz et Gasly ainsi que le départ annoncé d’Alonso et le rachat de Force India ont dynamité le plateau pour 2019. Un plateau au sein duquel Stoffel Vandoorne va devoir se battre pour conserver sa place.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

Les Anglais appellent ça « summer break ». Une trêve estivale calée entre le Grand Prix de Hongrie et celui de Belgique au cours de laquelle toute activité est strictement limitée (et même interdite pour ce qui est du travail en soufflerie, en simulations CFD et en production de pièces, à l’exception des départements « moteur »). Pendant 15 jours (du 4 au 17 août cette année), les communications (mails, etc.) sont même coupées pour les personnes des départements concernés. Une période de calme généralement bienvenue, surtout en cette saison truffée de 21 GP, dont cinq se sont disputés en l’espace de six semaines juste avant la trêve !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs