Accueil Société Régions Bruxelles

Communales: faut-il aller vers une inscription automatique des non belges?

À Bruxelles, près d’un électeur potentiel sur trois n’est pas inscrit pour aller voter. Des solutions simples existent pour pallier ce problème, estime Thomas Huddleston, coordinateur de la plateforme VoteBrussels.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Nous l’écrivions hier  : les taux d’inscriptions de résidents non nationaux n’ont jamais été aussi élevés à Bruxelles. 16,75 % (+3,18 points) d’étrangers issus de l’UE et 19,27 % (3,8 points) d’extra-Européens iront en théorie voter le 14 octobre prochain.

Une progression encourageante, analyse Thomas Huddleston, de l’association Migration Policy Group, qui a également coordonné le programme de sensibilisation VoteBrussels, financé par la Région et la Commission européenne. Selon lui, il y a pourtant encore du boulot pour accélérer l’implication électorale des résidents non belges.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs