Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: le coup le plus dur porté à la présidence Trump

Les têtes tombent les unes après les autres dans l’entourage présidentiel. Les aveux de l’ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen, provoquent une onde de choc à la Maison-Blanche. Le spectre d’une débâcle judiciaire pèse désormais sur la présidence. La légitimité de l’enquête du procureur spécial Robert Mueller s’en trouve encore renforcée.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Depuis New York,

Ils étaient «  les meilleurs  ». Comme Michael Flynn, Steve Bannon et tous ces encombrants fantômes qui hantent les couloirs de la Maison Blanche, après 579 jours de présidence Trump. Michael Cohen et Paul Manafort sont « tombés » mardi, au champ du déshonneur, rattrapés par leurs malversations financières et leurs vilaines combines en politique. Victimes de mœurs new-yorkaises mafieuses absolument incompatibles avec celles du pouvoir exécutif américain, ils pourraient être ceux par lesquels la présidence Trump s’effondrera dans un avenir indéterminé, rattrapée par trop de scandales à la fois pour échapper à la justice fédérale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 23 août 2018, 10:26

    Si M. Trump est en danger, nous le sommes tous. Un chien dangereux l'est d'autant plus qu'il se sent acculé.

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs