Accueil Société

Au Luxembourg, la vraie fausse fermeture des centres d’accueil

Arlon et Sainte-Ode, deux centres gérés par la Croix-Rouge, doivent fermer leur porter d’ici à la fin de l’année. Pourtant Fedasil leur demande aujourd’hui d’augmenter leur capacité d’hébergement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

C’est une situation peu banale que traversent les centres d’accueil pour demandeurs d’asile d’Arlon et Sainte-Ode, en province du Luxembourg. Alors que Fedasil annonçait leur fermeture en mars, la même administration changeait son fusil d’épaule voilà quelques jours leur demandant de prendre de nouveaux arrivants. A Sainte-Ode, mercredi matin, ce sont donc 88 lits, 82 armoires et 22 frigos qui ont retrouvé leur place dans un centre quitté… deux semaines plus tôt. « Un boulot de dingue », souffle entre deux mails le directeur adjoint, Christophe Bodet.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Constant Depièreux, jeudi 23 août 2018, 12:47

    Au plus loin de la Flandre ...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs