Accueil Économie Emploi

Belgique: le secteur de l’armement pèse 11.000 emplois

Une étude du Grip détaille les emplois liés au secteur de l’armement. Diminuer les exportations vers les dictatures aura un coût social conclut-elle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Chaque fois qu’une licence d’exportation d’armes fait débat (et il y en a fatalement beaucoup, notamment sur les 1.313 accordées en 2017 par la seule Région wallonne, par exemple), en Belgique comme ailleurs, on met les emplois dans la balance des intérêts. C’était encore le cas en juin dernier quand le Conseil d’État a suspendu huit licences d’exportation de la FN Herstal à destination de l’Arabie saoudite, estimant que la Région wallonne n’avait pas suffisamment tenu compte du contexte international dans lequel se déroulaient ces exportations. Syndicats et employeurs, d’une même voix, ont souligné l’impact potentiel de telles décisions sur l’emploi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs