Roberto Martinez au «Soir»: «On peut faire mieux en 2020 qu’en Russie»

© Sylvain Piraux - Le Soir
© Sylvain Piraux - Le Soir

Dans une semaine, il rendra sa première liste post-Coupe du monde. Ils ne seront plus 23 mais un peu plus. Dans un entretien accordé au « Soir », Roberto Martinez, le sélectionneur fédéral, revient sur le Mondial et les émotions générées, ainsi que la future Nations League, qu’il ne considère pas comme un tournoi amical.

Martinez pense également déjà à l’Euro 2020. Les Diables peuvent-ils mieux faire qu’en Russie ? « Pourquoi pas ? Les joueurs auront plus d’expérience. L’aspect essentiel consistera à maintenir le niveau atteint en Russie. On devra trouver suffisamment de joueurs dans chaque compartiment », répond sans hésitation le coach, qui dément toute prise de contact avec la Fédération espagnole.

Quant au possible remplaçant de Thierry Henry en cas de départ, Martinez n’attend pas particulièrement l’arrivée d’une autre grande figure. « Henry a apporté son expérience d’une Coupe du monde gagnée. Je voulais convaincre les joueurs d’y croire et son vécu m’a aidé dans cette voie. Maintenant, c’est différent. Je pense que les besoins autour de cette équipe ne sont plus les mêmes ».

► Retrouvez l’entretien complet sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous