Accueil Économie Mon argent

Héritage, donation...: le test pour savoir si vous êtes concernés par la réforme des droits de succession

Le 1er septembre, les règles entourant les donations et les testaments seront balayées par un vent nouveau. Les notaires ont été pris d’assaut par des gens qui n’étaient finalement pas concernés. Si vous l’êtes, il vous reste un an pour choisir votre traitement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Vous voulez déshériter vos parents ou léguer la moitié de votre patrimoine à une association de philatélistes ? Ce sera possible, à compter du 1er septembre, grâce à l’entrée en vigueur de la réforme des droits de succession.

A quelques jours de la date fatidique, les notaires s’inquiètent d’avoir finalement été peu contactés par des personnes effectivement concernées par les changements. Les appels qu’ils ont reçus ont plutôt concerné des questions qui ne changeront pas avec la réforme, par exemple en matière fiscale (une question régionale, alors qu’ici, on parle bien du code civil). Pour faire simple, vous êtes concernés si vous avez fait une donation ou un testament.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mon argent

Impôts: comment déclarer ses revenus immobiliers?

On sait les habitants du royaume friands de briques. Mais quelles conséquences le fait d’être propriétaire a-t-il sur vos impôts ? La note n’est pas forcément salée. Tout dépend en réalité de ce que l’on fait de son bien.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs