Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Pro League: Anderlecht doit se méfier de l’attaque brugeoise

Arrivé en grande pompe cette semaine au Club de Bruges, Kaveh Rezaei devrait déjà vivre sa première titularisation en compagnie de Wesley Moraes, blanchi par la commission des litiges de l’Union belge. Connus pour leur force physique et leur rage de vaincre, les deux avants possèdent le style de la maison brugeoise. Des forces de la nature prêtes à en découdre avec un Anderlecht qui pourra compter sur Ognjen Vranjes…

Temps de lecture: 3 min

Un véritable coup de théâtre est venu s’immiscer dans les derniers préparatifs du Topper entre le Club de Bruges et Anderlecht. Après son coup de coude stupide sur la pelouse de Mouscron le 5 août dernier, Wesley Moraes avait écopé d’une suspension de six semaines en raison de sa récidive dans ce genre de bêtise. Jugeant la sanction démesurée, le Club de Bruges avait fait appel auprès de la commission des litiges qui vient seulement de rendre son verdict surprenant en… blanchissant le Brésilien.

Considéré comme la pierre angulaire de l’attaque des « Blauw en Zwart », le roc de 21 ans va retrouver une place de titulaire dans le onze de base d’un Ivan Leko tout heureux de pouvoir compter sur lui. Et pour l’épauler, il semble évident que Kaveh Rezaei sera préféré à Siebe Schrijvers, pas encore convaincant dans ses sorties bleues et noires. Mais pourquoi le coach croate fera-t-il directement appel à sa nouvelle recrue ? Tout simplement parce qu’elle possède un profil qui cadre parfaitement avec celui recherché par tous les férus du Jan Breydel. Pour commencer, l’Iranien a surpris tout le monde lors des tests physiques. Généreux dans l’effort, il a montré des aptitudes organiques au-dessus de la moyenne, de quoi conforter les têtes pensantes brugeoises dans leur décision de délier les cordons de la bourse pour l’attirer. 5 millions, hors bonus, ont quitté le compte des Gazelles, de quoi en faire le transfert le plus cher de l’histoire du Club. Un choix qui se base sur les qualités étalées par Kaveh depuis qu’il a posé ses valises en Belgique. Toujours en mouvement, capable de tenir nonante minutes au même rythme tout en participant aux offensives de ses couleurs, l’élément aime également affoler le marquoir dès qu’il se présente dans le rectangle.

Auteur de dix-neuf roses pour quarante-cinq apparitions avec le maillot de Charleroi, il a souvent été l’arme principale du onze de base de Felice Mazzu, de quoi le voir endosser de grosses responsabilités offensives. Rarement blessé, il fait partie de cette catégorie d’attaquants qui savent se faire mal tout en ne forçant jamais leur jeu. Pour faire simple, et parce qu’on ne peut pas lui coller une étiquette particulière, Kaveh Rezaei ne possède pas de point faible à proprement parler. Une régularité dans tous les aspects qui le rend très difficile à cadenasser, même pour un adversaire du calibre d’Anderlecht.

Fort heureusement pour Hein Vanhaezebrouck, Ognjen Vranjes a également vu sa sanction annulée et pourra faire partie du cœur de la défense mauve.

Une bonne nouvelle pour un staff conscient que l’expérience du Bosnien sera primordiale face à la robustesse locale. Celle qui a toujours charmé un public impatient de découvrir les premières foulées d’un Kaveh Rezaei amoureux des grands rendez-vous. En cinq sorties face à Anderlecht, il a planté trois roses dans la peau d’un Zèbre. Nul doute qu’il voudra surfer sur cette vague avec son nouveau statut de Gazelle…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb