Accueil Société

Jean-Denis Lejeune: «Je ne comprends pas comment l’avocat de Dutroux s’épuise à le remettre en liberté»

Bruno Dayez, l’avocat de Marc Dutroux, enverra cette semaine un courrier aux victimes et parents des enfants assassinés par son client. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de sa libération conditionnelle.

Temps de lecture: 1 min

Selon SudInfo, Marc Dutroux souhaite envoyer une lettre « d’apaisement », coécrite avec son avocat, aux familles de ses victimes. Cette lettre entre dans le cadre des démarches entreprises pour obtenir la libération conditionnelle du criminel, condamné à la perpétuité en 2004.

Jean-Denis Lejeune, le père de Julie Lejeune, assassinée en 1994, s’est exprimé dimanche sur Facebook. Il rappelle que chacun a le droit d’être défendu, peu importent les faits commis et que l’avocat de Marc Dutroux ne fait qu’appliquer les lois belges. Mais selon lui, « c’est au niveau législatif qu’il faudrait agir pour que de tels crimes soient punis à leur juste valeur. »

« Dans ce cas-ci, étant donné que c’est un poly criminel récidiviste et qu’il n’a à ma connaissance pas eu de suivi médical ce serait hyper dangereux pour toute notre société de le relâcher dans la nature. Je ne comprends pas comment Dayez s’épuise ainsi à remettre en liberté son client. »

« À croire que la vie des enfants a moins d’importance que l’avenir des pédophiles ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Michel Raurif, lundi 27 août 2018, 9:07

    Ce sont les politicard ont voté les lois qui permet à un assassin de sortir au bout les 1/3 de sa peine, il ne faut s'étonner de rien ! En Belgique, un condamné à MORT fait maximum 17 ans de prison et il est libre, quand il n'est pas acquitté ( voir Liège) !! Merveilleuse justice belge ! Et l'avocat de Dutroux bien bien justifier ses honoraires, hein !

  • Posté par delpierre bernard, dimanche 26 août 2018, 20:28

    Comme sa compagne Martin qui a laissé littéralement mourir de faim les 2 gamines a été libérée alors qu'il était en prison et donc dans l'impossibilité de faire pression sur elle, le combat pour le garder incarcéré est perdu à plus ou moins long terme... malgré la détermination des parents.

  • Posté par stals jean, dimanche 26 août 2018, 19:10

    Cet avocat depuis qu'il est le défenseur de dutroux par la grâce des média, s'est fait une publicité gratuite qui vaut de l'or, de l'or massif...C'est bien connu, "l'argent n'a pas d'odeur"...

  • Posté par Dubois Raymond, dimanche 26 août 2018, 17:58

    L'avocat souhaite probablement surfer sur l'émotion .... Et une plainte pour harcèlement vis- à -vis des parents devrait être introduite . Trop c'est trop .

  • Posté par Etienne Van den Eeckhoudt, dimanche 26 août 2018, 14:44

    Tout à fait d'accord avec Mr. Lejeune. Le problème, c'est que la loi le permet. Dutroux et son avocat ne font qu'utiliser une disposition légale.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko