Accueil Belgique Politique

La FGTB projette une grève générale le 2 octobre: la coupe est pleine, «plus que pleine»

Son président, Robert Vertenueil, l’annonce au « Soir »: il défendra l’idée d’une grève générale auprès de ses instances et auprès de la CSC. Il vise le 2 octobre. Les mesures prises par le gouvernement en juillet dernier (le jobs deal) « ont fait déborder le vase »…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

La coupe est pleine, « plus que pleine », alors la FGTB veut une grève générale. C’est le fameux « jobs deal » de juillet qui a fait la différence. Déjà, l’organisation syndicale était sur le pied de guerre (façon de parler) à propos de la réforme des pensions, les métiers pénibles et la menace d’instaurer une retraite à points. Déjà elle s’apprêtait à se mobiliser à la rentrée pour tenter d’enrayer, un peu en désespoir de cause, cette réforme majeure de la suédoise. Mais là, depuis juillet, « c’est trop », estiment les rouges.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Gysen Eric, lundi 27 août 2018, 11:55

    Il fait encore beau: Envie d'un petit BBQ entres amis devant la porte de l'entreprise, envie de boire quelques bières assis autour d'un brasero de pneus ou en faisant son petit chef devant les cadres qui essaient vainement d'entrer pour tenter de sauver les engagements de l'entreprise. Envie d'aller faire le piquet devant la PME qui n'est pas encore l'otage syndicale car trop performante. En plus, ne voici pas l'occasion de bien faire comprendre que c'est le délégué syndical, intouchable et omnipotent qui permet à la "Société" de vivre et que les collègues trop performant ou endettés par leurs emprunts "maison" ou rentrée des classes" qui voudraient travailler plein temps sont alors mis au banc des "camarades" et vivront leur enfer jusqu'à la nouvelle grève où ils devront faire leurs preuves. A l'interview immanquable de RTL et de la RTB, le délégué pourra enfin débiter spontanément son laïus bien appris par cœur, pour justifier l'action qui est tellement bénéfique pour le pauvre petit peuple. Allez! on en remet un tour après les congés payés et avant les prochaines vacances.

  • Posté par Roland MARTIN, lundi 27 août 2018, 11:24

    Des syndicats qui ne font pas le bazar de temps en temps n'auraient aucune raison d'être, que leurs revendications soient fondées ou non. Les syndicats, ça représente bcp d'argent. Les syndicats, ce sont des "machines" qui fonctionnent avec du personnel. Les syndicats, c'est aussi un contre pouvoir. ... Il faut faire un dessin ?

  • Posté par Mine , lundi 27 août 2018, 10:30

    comment les citoyens peuvent-ils se défendre contre ces agitateurs-, destructeurs.agressifs ? Vite svp une loi pour leur fixer des limites, leur donner la personnalité juridique, les imposer, leur retirer le paiement des indemnités de chômage......les remettre dans la concertation en entreprise.

  • Posté par Roosemont Charles, lundi 27 août 2018, 10:13

    C'est tout à fait vrai!Oui, la coupe est pleine !Pleine des grèves, menées par des retardataires.Pour rappel, la Loi Unique c'était en 1960. Grèves,grèves, et "réformes de structures", ça c'est un autre dirigeant FGTB. Ici, c'est idem, à part que la "gestion" est la même.Défendre les "droitzakis"C'est à dire la continuité dans la ......c.....PFFF. Toujours au XXème. Pas vrai, Robert, Thierry et les autres. Vous allez rassembler 45.000 "marcheurs au pas". En fait moins qu'un match des Diables Rouges.Mais la Presse parlera d'un succès et des autres qui n'ont pas envie de vos manières de les empêcher de faire leur boulot.

  • Posté par Van Steen Willy, lundi 27 août 2018, 9:03

    Ce type est encore à l'ère préhistorique! le siècle avance, il nécessite des adaptations, mais lui est immuable, rigide comme un fossile!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs