Accueil Société

Grève générale le 2 octobre? La FGTB tente de convaincre la CSC et la CGSLB

Dans le viseur de la FGTB : le « jobs deal » du gouvernement fédéral, que le syndicat socialiste voit comme une cascade de mauvaises nouvelles.

Temps de lecture: 2 min

Le président de la FGTB Robert Vertenueil plaidera auprès de ses instances en faveur d’une grève générale, le 2 octobre, «  car je privilégie absolument le front commun, c’est une plus-value dont je suis parfaitement conscient, nous verrons ce qu’il en est ». En attendant, le président de la FGTB réunit son secrétariat fédéral ce lundi, puis les représentants des centrales ce mardi. Tout cela en vue d’un bureau national de rentrée, dans une semaine. Dans le même temps, les états-majors de la FGTB, la CSC et la CGSLB se concerteront, afin de tenter d’établir un calendrier d’action en commun.

Pourquoi une grève ?

Mise en cause des barèmes liés à l’ancienneté dans la fixation des salaires (au profit de la performance et la productivité) ; accélération de la dégressivité du chômage ; limitation du crédit-temps pour les aménagements de fin de carrière (il ne sera plus possible qu’à 60 ans, au lieu de 55 ans aujourd’hui) ; nouvelles restrictions pour les prépensions lors de restructurations… Une cascade de « mauvaises nouvelles pour les travailleurs, pour les citoyens tout simplement », explique au Soir Robert Vertenueil, président de la FGTB.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko