Francken raille les hommes qui se féminisent et suscite la polémique

Theo Francken © Belga
Theo Francken © Belga

Un message publié par Theo Franken sur son compte Facebook et puis effacé suscite la polémique. Le secrétaire d’État avait commenté un article sur la lingerie masculine.

« Les hommes qui se maquillent, qui portent de la lingerie, qui portent une sacoche, qui sont enceintes… Le monde tourne-t-il encore rond ? Longue vie à l’homme ordinaire qui n’a pas besoin de toutes ces fadaises pour se sentir bien dans sa peau », a-t-il écrit sur Facebook.

Theo Francken, en voyant que son post était commenté par de virulents messages d’internautes, l’a modifié en ajoutant : « Je me bats depuis des années contre ça. Cela rien à voir avec les LGTB, mais bien avec l’attention disproportionnée que l’on donne à certains phénomènes marginaux, dont 98 % des hommes n’ont absolument rien à faire ».

De nombreuses critiques

De nombreuses personnes ont demandé sur les réseaux à ce que Zuhal Demir, la secrétaire d’État à l’Égalité des chances, et Liesbeth Homans, la ministre flamande de l’intégration sociale, réagissent à cette publication.

L’association flamande çavaria, qui défend les droits des homosexuels, bisexuels et transgenres, a aussi exigé des excuses du secrétaire d’État et du président de la N-VA, Bart De Wever.

« Chacun a le doit d’avoir une opinion »

Bart De Wever a défendu son secrétaire sur VRT en rappelant que « chacun a le doit à avoir une opinion » mais a toutefois précisé que Theo Francken ne s’est pas exprimé au nom du parti.

« Je ne pense pas que l’on doive présenter des excuses parce que l’on a une opinion, tout le monde peut avoir des opinions sur tout », a expliqué M. De Wever à la VRT. « Mais il s’agit ici de ce que dit le parti. Et ce que dit le parti à propos de l’identité sexuelle des gens, c’est qu’il ne peut y avoir d’obstacle dans une société libre au XXIe siècle ».

Quant à Zuhal Demir, elle a réagi sur twitter : «  L’identité sexuelle d’une personne est une liberté individuelle que vous expérimentez à votre manière et cela ne regarde que vous. Continuez à acheter des sous-vêtements dans lesquels vous vous sentez bien ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous