«La femme doit être soumise à son mari»: une phrase prononcée par un prêtre fait polémique en Flandre

«La femme doit être soumise à son mari»: une phrase prononcée par un prêtre fait polémique en Flandre

Lors de la messe diffusée sur la VRT ce dimanche, le curé de l’abbaye de Grimbergen a lu un texte de la Bible qui fait depuis polémique en Flandres. « Femmes, soyez soumises à votre mari comme l’homme l’est au Seigneur », a donc déclaré le curé, rapporte la RTBF. « L’homme est à la femme ce que le Christ est à l’Eglise. Il a donné sa vie pour sauver l’Eglise. La femme doit donc être soumise à lui comme l’Eglise est soumise au Christ ».

La phrase ne passe pas et fait polémique. La RTBF cite la réaction du ministre de la Culture flamand, Sven Gatz, qui en profite pour demander la suppression de la diffusion de la messe sur les chaînes de radio et de télévision du service publique. Il qualifie la déclaration de « discours rétrograde sexiste ».

Le père supérieur de l’abbaye de Grimbergen, Johan Goosens, a réagi en expliquant que ce passage de la Bible « parle en réalité d’amour. Le sens du texte est que l’homme et la femme doivent s’estimer et se respecter ». Tous les trois ans à cette même date, le même texte, issu d’une lettre de Paul, est lu dans toutes les églises du monde, explique Johan Goosens.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous