Accueil Monde

L’homosexualité n’est pas une pathologie

L’homosexualité n’est plus considérée comme une maladie par l’OMS depuis 1992. Si des homosexuel(le)s fréquentent des psychiatres, c’est souvent en raison de l’opprobre dont ils et elles continuent à être couverts…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

L’homosexualité relève-t-elle de la psychiatrie – du moins dans les cas précoces… – comme semble le penser le pape ?

« Non, répond sans ambiguïté Gérald Deschietere, responsable de l’Unité de crise et d’urgences psychiatriques des Cliniques universitaires Saint-Luc, fort heureusement, l’homosexualité n’est plus considérée comme une pathologie psychiatrique ; c’est déjà un drame qu’elle l’ait été aussi longtemps… »

Ce n’est qu’en 1973, en effet, que l’Association de psychiatrie américaine retira l’homosexualité du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, l’outil de référence. Il faudra attendre jusqu’en 1992 pour que l’Organisation mondiale de la santé prenne la même position.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs