Accueil Monde France

Le Front national écarté dans un paysage politique dévasté

Le Front républicain a fonctionné et l’extrême droite n’obtient aucune région. La droite décroche sept territoires et la gauche cinq. Mais le séisme du premier tour laissera des traces.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Le scénario du pire a été écarté. L’extrême droite, grande gagnante du premier tour des élections régionales dimanche dernier, n’a pas concrétisé au second tour. Sur fond de participation en nette hausse (l’abstention n’a atteint cette fois « que » 42 % environ), le parti de Marine Le Pen, premier parti de France, ne décroche finalement aucun territoire. Exactement comme aux élections départementales de mars dernier. Dans les régions qui avaient focalisé toutes les attentions, le FN est même très sévèrement battu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs