Un jour, un bon plan: l’exposition «Affiches Belle Époque» au musée de la ville de Bruxelles

Un jour, un bon plan: l’exposition «Affiches Belle Époque» au musée de la ville de Bruxelles

De 1885 à 1914, Bruxelles vit l’une des périodes les plus fastes de son histoire. L’émergence de l’Art nouveau et des cercles artistiques lui confère une place primordiale sur l’échiquier européen de la création. L’affiche illustrée, qui apparaît d’abord à Paris, trouve un engouement immédiat. Des artistes, célèbres ou méconnus, s’y essaient séduits par ce média éphémère et exaltant mais techniquement exigeant.

Au programme

C’est la collection Ernest de Try qui compose l’exposition. Une vingtaine d’originaux jamais montrés au public sont encadrés pour permettre au public de jouir de la beauté et de la subtilité des encres lithographiques utilisées à l’époque. Pour les autres affiches en revanche, ce seront des fac-similés pour des raisons de conservations, ce qui n’enlève rien de leur charme.

Porteuses de messages publicitaires, ces affiches annoncent la société de consommation. Une multitude de produits y sont vantés, du téléphone au vélo, sans oublier les cirques et théâtres. Les artistes jettent leur dévolu sur l’image de la femme, bourgeoise et libérée à la fois, fer de lance de cette envie de luxe et de modernité. Parmi les affiches se trouvent notamment quelques exemples d’affiches Art Nouveau (dont la magnifique Abeille d’Or)

Informations pratiques

L’exposition ouvre du mardi au dimanche de 10h à 17h. Le prix d’entrée est de 8 €, 6 € pour les seniors, 4 € pour les étudiants, demandeurs d’emploi et bénéficiaires de l’intervention majorée ou du revenu d’intégration sociale. L’entrée est gratuite pour les moins de 18 ans.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur out.be.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’état de santé de Julian Assange inquiète le Rapporteur de l’ONU sur la torture, Nils Melzer, qui affirme que «sa vie est désormais en danger».

    L’abandon de l’enquête pour viol contre Assange en Suède ne change pas grand-chose

  2. Vue aérienne de la colonie de Beitar Illit en Cisjordanie.

    Les colonies juives ne sont plus illégales pour les USA: quand Trump s’assied sur le droit international

  3. « Quand je fais des voix de personnages animés, ça me remet en connexion avec mes années étudiant, une très belle période. »

    Dany Boon alias Olaf dans «La Reine des neiges»: «Il y a beaucoup du monde de l’enfance»

La chronique
  • Royaume-Uni: Levido et Milne, les faux frères ennemis des élections

    Par Marc Roche

    Deux personnages au visage banal, discrets jusqu’à la transparence, sans charisme, ni faconde, qui sont, dans l’ombre, les hommes clefs de l’élection législative du 12 décembre au Royaume-Uni. Et le symbole de la revanche des radicaux sur les tenants du juste milieu.

    L’Australien Isaac Levido, 35 ans, et l’Anglais Seumas Milne, 61 ans, sont les gourous électoraux respectivement de Boris Johnson et de Jeremy Corbyn. Les mécaniciens en chef de la bataille électorale détiennent beaucoup plus de puissance réelle que les membres du Cabinet ou du gouvernement fantôme. Ils ont l’accès le plus direct, le plus fréquent et le poids le plus perceptible auprès des deux principaux protagonistes du scrutin.

    Tout apparemment différencie les deux frères...

    Lire la suite

  • Mesdames, Messieurs, la Commission! Enfin…

    On croyait que les affaires courantes étaient une spécialité belge. Mais depuis un mois, on a découvert que l’Europe nous les enviait au point de les adopter. La Commission von der Leyen, qui devait entrer en fonction le premier novembre dernier, est en effet restée dans les paddocks bruxellois faute d’être au complet.

    Mais ces affaires courantes, qui font déjà mauvais genre chez nous, faisaient carrément tache pour une Union européenne déjà accusée de paralysie quand la Commission est de plein...

    Lire la suite