Accueil Société Régions

Asile et migration: environ 300 personnes protestent à Gand contre l’enfermement des enfants

Il s’agissait d’une réunion pacifique.

Temps de lecture: 1 min

Environ 300 personnes ont protesté, mardi soir, à Gand contre l’enfermement des enfants. La protestation a été organisée par des organisations de défense des droits de l’homme, des syndicats et d’autres associations. «Les enfants ne doivent pas être enfermés, jamais ! », a clamé l’organisation Solidair Gent.

Les protestataires se sont réunis Baudelpark à Gand pour une manifestation pacifique. Ils ont notamment dénoncé l’enfermement de mineurs (membres des familles d’expulsés). «Le 14 août, pour la première fois depuis 2008, le gouvernement belge a de nouveau enfermé des enfants dans un centre fermé», ont rappelé les participants.

«Les unités familiales des centres fermés ne sont qu’un joli nom pour cacher une prison avec des jouets et des décorations colorées pour dissimuler les clôtures aux yeux des enfants», ont-ils dit. La mort de la petite Mawda Shawdi a aussi été commémoré par les protestataires.

La police n’a dénombré aucun incident.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 29 août 2018, 9:38

    Et bien quand ils seront de retour chez eux ils seront à l air libre si on ne les enferme pas ici ils disparaîtront de nouveau dans la nature

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Régions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo