Accueil Économie Consommation

Le café en capsule, une mode chère et polluante

C’est un phénomène sur un marché qui se tasse : désormais, pour la maison, plus d’un ménage sur quatre achète son café en capsule. Une demande en croissance constante, malgré un prix fort. Et un impact environnemental préoccupant, dénonce Greenpeace.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Pas moins de 6 milliards d’euros. C’est le montant astronomique que Nestlé débourse afin de décrocher la licence perpétuelle de Starbucks pour les produits de cafés et de thés vendus dans le commerce physique et en ligne. Comprenez hors du réseau de points de dégustation. Et à l’exception des cafés froids prêts à boire. Le géant suisse de l’agroalimentaire, numéro 1 du café dans le monde, justifie cet investissement par la croissance internationale de ce marché (+5 % par an, selon la société d’études Euromonitor International) et par les opportunités commerciales que cette progression peut représenter pour lui.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Steens Frédéric, mercredi 5 septembre 2018, 0:16

    Faut pas prendre des vessies pour des lanternes: Greenpeace sait parfaitement que les capsules aluminium sont bien recyclables à 100%. Mais le hic c'est qu'il fait appel au sens civique de ses utilisateurs qui ne les déposent que trop raremement dans les endroits de collecte prévus. Mais c'est plus facile et surtout plus rentable de taper sur la tête des producteurs que sur celles de leur clients: les consommateurs.

  • Posté par Caelen Yves, jeudi 30 août 2018, 15:35

    Tellement mieux d'utiliser une petite machine à espresso (genre De Longhi, les premiers prix vers 300 euros, amortissement très rapide. Le café en grains, moins cher, peut aussi être acheté en vrac, est moulu à la minute et vous avez un vrai café à l'italienne, ristretto ou long, résultat impeccable. On peut bien sûr varier les cafés, préparer un cappuccino, Pas de déchets, et le marc de café peut être utilisé de plusieurs manières, déboucher les tuyaux, masques de beauté, gommage, plantes, anti-odeur. Sinon, la petite cafetière italienne à pression à l'italienne aussi. Le souci avec les dosettes, c'est aussi la fabrication, et le recyclage est un brûleur d'énergie inutile également, sans même parler du transport.

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 30 août 2018, 13:44

    le recyclage des capsules c'est comme tout autre recyclage, alors j'aime un vrai café, je ne veux pas le gaspiller, et donc j'utilise nespresso et je renvois mes capsules via le sac vert chez nespresso qui sur leur site explique comment ils recyclent les capsules, contrairement à ce que greenpeace raconte les capsules se recyclent complètement mais il faut les renvoyer et là c'est comme pour tout les autres produits à recycler, si chacun des 6 milliards d'humains recyclaient quasi tout il n'y aurait pas un continent de plastique dans l'océan et tous les pays n'auraient plus de centrales électriques au charbon, et les navires de croisière ne polluraient pas autant sans parler des navires conteneurs qui nous apportent des objets polluants et futiles fabriqué par des enfants mais que les bien pensant adorent porter, TShirt , chaussure de sport, maillot de foot etc, et ceci sans parler que jamais aucune de ces ong ne rouspètent sur les courses cyclistes où à longueur de km les coureurs jettent leur bidon vide et sachet au lieu de les remettre à leurs voitures, et ceci sans parler de l'empreinte écologique et co2 de par ex un tour de france, le transport du matériel de ville en ville pas gros camions , et la caravane publicitaire etc etc etc etc car il y a énormément à dire et écrire sur le gaspillage de tout un chacun, comme par ex on a eu une canicule avec interdiction de laver sa voiture son trottoir arroser son jardin son potager mais les clubs de foot eux arrosaient leurs pelouses pendant la nuit pour avoir une pelouse bien verte pour y jouer un ou deux matchs par semaine, bon j'arrête mais quand je vois les efforts que la Belgique a fait depuis 50 ans , tandis que par ex la Chine pollue à qui mieux mieux, c'est quand même toujours qui nous faisons traiter d'inconscient pour la sauvegarde de la planète

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 30 août 2018, 11:33

    Oui mais tellement bon

  • Posté par Pascal De Roeck, jeudi 30 août 2018, 10:40

    chiffre d'affaires de nestlé rien que sur ces capsules : plus de 5 milliards € par an !!

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs