En visite au Danemark, Macron qualifie les Français de «Gaulois réfractaires au changement»

En visite au Danemark, Macron qualifie les Français de «Gaulois réfractaires au changement»

Emmanuel Macron s’est amusé mardi à comparer les Danois, « peuple luthérien » ouvert aux transformations, et les Français, «  Gaulois réfractaires au changement », revendiquant des identités à la fois nationale et européenne.

Evoquant devant la communauté française au Danemark son admiration pour le modèle danois de « flexisécurité », il a admis que les différences culturelles entre Français et Danois ne permettaient pas de le répliquer à l’identique.

«  Il ne s’agit pas d’être naïf, ce qui est possible est lié à une culture, un peuple marqué par son histoire. Ce peuple luthérien, qui a vécu les transformations de ces dernières années, n’est pas exactement le Gaulois réfractaire au changement ! Encore que ! Mais nous avons en commun cette part d’Européen qui nous unit », a-t-il plaisanté. Une sortie qui rappelle sa petite phrase de l’été 2017 sur les Français qui «  détestent les réformes ».

Mais le président français estime avoir réussi depuis son élection à provoquer un « changement culturel » chez les Français. «  Vous verrez la France transformée par son peuple. Les gens changent d’état d’esprit, ils sont beaucoup plus ouverts au risque », a-t-il déclaré devant le patronat danois.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    La taxe kilométrique, qui en veut?

  2. «
Die Welt
» a pu rencontrer à Moscou, dans une chambre d’hôtel, Edward Snowden, ancien espion et Américain sans passeport réfugié en Russie. L’homme a rendu publique en 2013 la surveillance de masse et globale des communications mise en place par les agences de renseignement américaines, la CIA et la National Security Agency NSA.

    Edward Snowden: «Je n’aurai plus jamais le contrôle de ce qui m’arrive»

  3. POLITICS ECOLO CHAIRMAN ELECTION

    Ecolo: les leçons du passé, pour éviter le ressac

La chronique