Accueil Belgique

En Chine, Didier Reynders met le Tibet sur la table

Le bien-être animal s’invite aussi au menu officiel en Chine.

Article réservé aux abonnés
Cheffe Bruxelles Temps de lecture: 3 min

De quoi parlent Didier Reynders et le ministre chinois des Affaires étrangères, lors de leur rencontre officielle ? Des droits de l’homme, mais aussi de bien-être animal ! Pour sa dernière journée à Pékin, le vice-Premier MR a fait le point sur ses contacts avec les autorités chinoises (président, Premier ministre et ministre des Affaires étrangères). « Dans les contacts bilatéraux avec mon homologue, je viens avec deux priorités. D’une part, la défense de nos intérêts économiques. D’autre part, la problématique des droits de l’homme. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs