Accueil La Une Monde

Relation transatlantique: l’UE veut sauver les meubles

Les liens avec Washington sont minés comme jamais par les décisions unilatérales du président Trump, notamment le torpillage de l’accord nucléaire avec l’Iran.

Washington repart à l’offensive contre les velléités européennes de sauver le deal avec Téhéran.

Les Européens sont toutefois déterminés à préserver cette relation avec les Etats-Unis, « forte… mais difficile ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Depuis Vienne,

Décidément, les Etats-Unis de Donald Trump n’en démordent pas. Haro sur cette Union européenne déterminée à sauver l’accord sur le programme nucléaire iranien… dynamité le 8 mai par le locataire de la Maison-Blanche ! Dans un tweet rageur, posté alors que les ministres des Affaires étrangères de l’UE entamaient jeudi à Vienne un conseil « informel » de deux jours, le nouvel ambassadeur US auprès de l’Union Gordon Sondland enjoignait l’Europe « d’annuler » toute assistance financière à Téhéran.« Plus aucun argent de l’UE ne devrait bénéficier à ce régime », dont le ministre de la Défense, ajoute le diplomate, rencontre le syrien Assad et a des vues sur le détroit d’Ormuz.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs