Accueil Monde Union européenne

La Commission européenne table sur «la fin du changement d’heure en 2021»

La nouvelle avait été annoncée un peu plus tôt par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker : la fin du changement d’heure, c’est pour bientôt.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Depuis Genval, la commissaire en charge du dossier, Violeta Bulc, a expliqué à quelques journalistes que la consultation publique, ouverte en juillet dernier sur cette question, avait été celle qui avait suscité le plus de réponses dans toute l’histoire de la législation européenne. 4,6 millions de répondants, 99% d’individuels (par opposition à des associations ou des pouvoirs publics, par exemple), ont pris la peine de donner leur avis (0,55% des Belges ont répondu). « Deux chiffres ont retenu mon attention, 84% des répondants sont en faveur de la fin du changement d’heure et 76% considèrent que le changement a un impact très négatif sur leur vie », explique Violeta Bulc, soulignant bien qu’il s’agit des « résultats préliminaires » et que l’institution va devoir s’y pencher plus en avant. En Belgique, 84% des répondants sont aussi en faveur d'un abandon du changement.

Fin du changement d’heure, oui mais laquelle choisir ?

Les répondants en Grèce, à Chypre et Malte ont été les seuls à dire en masse qu’ils étaient contre un abandon du changement d’heure. « Ils n’ont pas dû comprendre qu’ils pourront choisir l’heure à laquelle ils resteront », celle d’été ou d’hiver. Le sud préfère l’heure d’été alors que la Finlande, la République Tchèque, le Danemark et les Pays-Bas ont une préférence pour l’heure d’hiver.

Cela veut-il dire que la Belgique pourrait rester en permanence à l’heure d’été, et le Luxembourg à l’heure d’hiver ? « C’est bien la raison pour laquelle je dis que nous devons continuer les discussions. Ce que nous voyons, c’est qu’il y a une cohésion assez régionale », autour du créneau favori. Une consultation des ministres européens a eu lieu en parallèle. A ce stade, aucune opposition à un abandon du changement d’heure, mais sept pays en faveur.

La Commission va continuer à analyser les réponses, mais une chose semble claire à ce stade. « Notre président a été très clair. Les citoyens ont parlé, nous devons réagir », a-t-elle dit.

Précisant bien qu’elle spécule, elle estime que si « tout va bien, une décision pourrait être prise l’année prochaine », par les Etats et les eurodéputés. Et une entrée en vigueur en 2020-2021 serait envisageable. « C’est une question qui va affecter les entreprises, nous devons la prendre au sérieux et être prudent », finit la commissaire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Biévelez Claudine, vendredi 31 août 2018, 17:02

    Etonnant, pour une fois, on écoute les citoyens, c.a.d. 4.600.000 répondants sur un peu plus de 500.000.000. Une enquête qui se déroulait pendant les vacances d' été. Et sur base de cette enquête, Monsieur Juncker claironne que les citoyens ont parlé. Et quelle merveille, les citoyens pourront choisir l' heure à laquelle ils resteront. Et on parle d' unification de l' Europe. Les entreprises vont apprécier cette diversité.

  • Posté par stephane malbecq, vendredi 31 août 2018, 13:31

    Cette manière de fonctionner est tout a fait antidémocratique . Qui était au courant ?? 1 vote par famille ?, n'importe quelle adresse email est valable et utilisable plusieurs fois????Je n'étais meme pas au courant d'un tel referendum? Et les gens qui n'ont pas internet ?? C'est vraiment n'importe quoi !!! Soit on fait un vrai référendum, soit les états décident soit l'Europe. Ce serait au moins démocratique .Personnellement , je ne crois pas que les "perturbations" provoquées par ce changement d'horaire méritent des débats sans fins deux fois par an ....N'y a t-il pas de sujets plus importants ...

  • Posté par Vijghen Philippe, vendredi 31 août 2018, 14:38

    Ces consultations sont non décisionnelles mais "juste" une source populaire d'inspiration. Il est toujours possible de faire remonter du feedback aux élus qui examinerons démocratiquement les options proposées afin de décider la ligne à suivre. L'ensemble des consultations publiques sont documentées sur https://ec.europa.eu/info/consultations_fr Celle sur le changement d'heure avait fait l'objet de pas mal de publicité dans la presse et les médias sociaux. [Disclaimer: message posté à titre purement privé, n'étant par ailleurs pas professionnellement impliqué dans ce dossier]

  • Posté par Philippe Rosen, vendredi 31 août 2018, 13:44

    Ce n'etait pas un referundum, mais une consultation, ce qui est different. Le public a donne son avis, cela ne veut pas dire que ce soit suivi. Cela ouvre la porte aux discussions, aux politiques de decider ce que ils veulent proposer. Apres, ce sera le vote en commission et au parlement je suppose, ou nous avons elu des representants

  • Posté par Bladfeld Samuel, vendredi 31 août 2018, 13:27

    4 millions de répondants sur 700 millions. Un référendum des scrongneugneus. Si on compte ainsi gouverner l'Europe, qu'on me le dise, je me barre en Russie.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une