Accueil Sports Tennis Grands Chelems

US Open: l’arbitre du match Kyrgios-Herbert «a outrepassé le protocole», mais pas de sanction

L’arbitre suédois Mohamed Lahyani est descendu de sa chaise pour faire le point avec l’Australien et pour l’encourager.

Vidéo - Temps de lecture: 2 min

L’arbitre Mohamed Lahyani, descendu de sa chaise en plein match pour s’adresser en tête-à-tête à Nick Kyrgios lors du deuxième tour de l’Australien face à Pierre-Hugues Herbert, « a outrepassé le protocole » mais « va continuer » à arbitrer pendant le tournoi, annoncent les organisateurs de l’US Open vendredi.

« Après une enquête minutieuse (…), l’US Open a déterminé que le comportement de l’arbitre de chaise Mohamed Lahyani pendant le match du deuxième tour entre Nick Kyrgios et Pierre-Hugues Herbert jeudi a outrepassé le protocole », écrivent-ils dans un communiqué. « Lahyani va continuer à officier pendant l’US Open 2018 », précisent-ils.

« Il a été demandé à Lahyani de respecter les protocoles établis dans tous les matches dans lesquels il va officier à l’avenir », indique encore le tournoi, qui ajoute que « sa performance va continuer à être évaluée, comme celles de tous les arbitres de chaise tout au long de l’US Open ».

Sur le court N.17 jeudi, Kyrgios (30e) était mené d’un set et d’un break (6-4, 3-0) par le Français Herbert (75e) quand l’arbitre a profité d’un changement de côté pour descendre de sa chaise et se poster devant l’Australien de 23 ans. « Je veux t’aider. (…) Tu es quelqu’un de formidable pour ce sport. Ce n’est pas toi, je le sais », l’entend-on lui dire.

À lire aussi 1035227611776147457

Quelques jeux plus tard, Kyrgios débreakait et finissait par remporter le second set au jeu décisif (8 points à 6). Puis il empochait les deux manches suivantes pour s’imposer en quatre sets (4-6, 7-6 (8/6), 6-3, 6-0).

Si Kyrgios a affirmé que l’attitude de Lahyani n’avait « pas eu d’effet du tout », Herbert l’a lui déplorée. « Ce n’était pas son rôle, ce n’est pas un entraîneur, c’est un arbitre et il n’a pas à descendre de sa chaise », a considéré le joueur français. « Tout ce que je peux dire, c’est qu’à partir de ce moment-là, il est devenu un autre joueur », a-t-il souligné.

Les organisateurs du tournoi, eux, avaient justifié jeudi l’attitude de l’arbitre par son « inquiétude » que l’Australien ait besoin « d’aide médicale » et par le « bruit » régnant sur le court.

Des explications qui n’avaient pas convaincu Herbert : ils « nous prennent tous pour des imbéciles en nous faisant croire que l’arbitre n’a absolument pas outrepassé ses fonctions », avait-il écrit dans la soirée sur Twitter.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb